jeudi 23 mars 2017

Pour choisir un bac nettoyeur à ultrasons dentaire

Pour choisir un bac nettoyeur à ultrasons dentaire

Les dimensions utiles de la cuve en fonction de la dimension des objets à nettoyer
La puissance ultrason des transducteurs exprimé en watts efficace (détermine l'efficacité du nettoyage)
Attention les watts sont parfois affichés dans une mesure de watts crête (appelé aussi puissance maxi ou peak), ce qui permet d'afficher un chiffre supérieur aux watts

efficace
La fréquence en kHz détermine la finesse du nettoyage et des particules enlevées, 37-40kHz nettoyage fin très soigné (particules jusquà 2µm),  25-28kHz gros dépôts ou

dépôts difficiles à éliminer
des pièces fines ou complexes avec des recoins, des anfractuosités, des canalisations, taraudages  --> 37-40 kHz,
pour un dégrossi après usinage, des dépôts difficiles à éliminer sur des pièces importantes ou lourdes, sans canalisation ou taraudage trop fin   --> 25-28 kHz

(particules >= 500 µm),
une fréquence trop basse (25 kHz) peut également abîmer certains matériaux sensibles,
Certains appareils proposent la double fréquence permettant de switcher sur 28kHz ou 40kHz en cours de nettoyage.
La fonction chauffage et sa puissance (ne pas confondre ni additionner avec la puissance ultrason)
La cavitation est optimale entre 45° et 55° (la cavitation est le phénomène physique permettant le nettoyage)
La présence indispensable d'un panier (sinon vous risquez de détruire les transducteurs et percer votre cuve)
La présence d'un robinet de vidange (très pratique au dessus de 4 litres)
La qualité de fabrication (privilégier une fabrication tout Inox plutôt que plastique)
Un minuteur qui arrête automatiquement les ultrasons (c'est plus pratique et sécurisant)
Un thermostat séparé de l'usage des ultrasons (chauffage non stop sans déclencher les ultrasons)

plus d'infos :
http://fr.wikihow.com/nettoyer-votre-appareil-dentaire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire