mardi 23 mai 2017

Des dents blanches grâce au blanchiment en fauteuil


Depuis le 31 octobre, les dentistes n'ont plus le droit de blanchir les dents en une heure avec du peroxyde d'hydrogène très concentré (35 %) activé sous une lampe. L'éclaircissement obtenu était détonnant, mais "dans un souci global de protection du consommateur", l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a décidé de suivre la nouvelle législation européenne en vigueur et de limiter le dosage des produits professionnels à 6 % au maximum. L'ANSM pourrait cependant s'aligner sur nos voisins européens (Italie, Grande Bretagne, Suisse, Espagne) et autoriser le blanchiment en une seule séance dans le cas de certaines indications thérapeutiques de malformation de l'émail.

Blanchiment des dents grâce au bar à sourire : un procédé controversé
Le principe : Le même que feu le procédé professionnel au fauteuil sous lampe UV (voir encadré), sauf que là, on est seul maître à bord ! Alors, même si le gel est faiblement dosé (là encore, à 0,1 %), il comporte des risques sur des gencives sensibles ou des dents cariées. "Certaines petites fêlures laissent pénétrer le produit, avec pour conséquence une mortification de la dent", prévient le docteur Amzalag. Danger, donc, surtout quand on s'y adonne fréquemment.

Ça marche ? Non, malheureusement, même si on a un peu l'impression du contraire. En effet, le produit déshydrate les dents, ce qui donne une impression de blancheur en surface qui peut durer plus d'une semaine.

Pour qui ? Celles qui voudraient s'offrir malgré tout un effet flash éphémère à petit budget. Compter quand même environ 70€.

plus d'infos : 

http://www.dentaltools.fr/category-48-b0-Lampe-de-blanchiment-dentaire.html
http://www.dentaltools.fr/category-47-b0-Blanchiment-dentaire-machine.html



Aucun commentaire:

Publier un commentaire