lundi 12 février 2018

COMMENT RECONNAÎTRE UNE DENT FISSURÉE ?

Dans certains cas, une dent fissurée n’est pas difficile à reconnaître, car elle peut être douloureuse. Mais plusieurs fois, il arrive que les dents se fissurent sans qu’on s’en rende compte, comme une craque dans un pare-brise. Au moment où la dent se fissure plus profondément, la mastication devient soudainement douloureuse. La fracture s’étend au fur et à mesure que l’on mastique, et la douleur en devient de plus en plus palpable ou le bout de dent fissuré se sépare complètement.

 Directives concernant les greffes gingivales

La douleur disparaît temporairement quand la pression sur la dent s’arrête, mais réapparaîtra quand la dent est en fonction, ou au touché. L’émail s’abîme petit à petit et peut progressivement tendre vers la pulpe (nerf de la dent) si la dent n’est pas traitée. S’il y a atteinte du nerf, une infection pulpaire se crée et affecte les tissus mous et osseux de la dent.

En résumé, on peut reconnaître une dent fissurée avec ces symptômes :
La dent ne supporte ni le chaud ni le froid
Vous ressentez une douleur subite et inexpliquée en mangeant
La source de la douleur est difficile à discerner
Vous pourriez être atteint de fissure dentaire sans avoir de symptômes, voici les éléments augmentant votre risque :
Bruxeur, parafonction (grincement ou serrement de dents)
Plombage gris
Restauration en composite (plombage blanc) volumineux
Malocclusion (alignement ou emboîtement des dents non optimal, aurait besoin d’orthodontie ou de broches)



DENT FISSURÉE : MESURES PRÉVENTIVES
On peut pallier la venue d’une dent fissurée en la protégeant de ses principaux agresseurs : le choc et les bactéries. Dans la pratique, on peut :
Arrêter d’abuser de ses dents
Il est préférable d’utiliser ses dents uniquement pour la mastication. Certaines habitudes sont à bannir, à savoir :

Ronger ses ongles
Ouvrir les paquets avec ses dents
Arracher des objets avec les dents
Tenir des objets entre les dents

Aucun commentaire:

Publier un commentaire